Le blog libertaire et anarchiste de NicoCerise

Je ne suis personne et personne ne me suit.

08 mai 2010

Guerre ou insurrection

On ne parle plus en Grèce de révolution mais de guerre ou d'insurrection. La situation est la même partout. Dans tous les pays, la situation est la même et l'insurrection peut se déclencher. 

Le système capitalisme créé moins de richesses qu'il y a 20 ans mais entends ne pas partager les gains de productivité et veux créer plus de profits pour moins de bénéficiaires. Les pauvres et les milliardaires augmentent parallèlement (quelques millions d'un coté, quelques centaines de l'autre). Au milieu une classe moyenne qui ne peux plus assurer l'éducation de ses enfants et la retraite de ses parents.

Les politiques réformistes n'existent pas. Si je ne peux me résoudre au terme de guerre et encore moins de guerre sociale, l'insurrection et sa justification appartient à ceux qui la font.

Que disent-ils : Jura Libertaire

(...)

Utiliser la violence, en dépit du droit par rapport auquel elle se définit, vouloir aboutir à un chaos — abstrait —, ne fait la promotion de rien dautre que des structures hautement organisées et de leur préconçue «justice» armée (les staliniens, la police, la mafia, les groupes para-étatiques). La victoire appartient à ceux qui amènent le chaos sans pour autant le porter à lintérieur deux.

(...)

Nous ne nous entraînerons pas mutuellement vers le fond, mais nous nous soulèverons ensemble : GRÈVE SAUVAGE ET GÉNÉRALE ! Participons aux occupations ! Tenons les rues ! Prenons la parole !

Posté par nicocerise à 23:47 - Au feu - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

  • salut,
    la "justification" appartient aussi à ceux qui les soutiennent. Par quoi commence une révolution si ce n'est par la guerre civile ? C'est souvent une question de terminologie : on parle de Luttes, de Combats, de Conflits sociaux, pourquoi ne pas utiliser le mot Guerre ? Guerre sociale, Guerre contre le vieux monde, etc.
    Le texte dont sont issus les deux extraits précédents prend une position précise en rapport à l'incendie de la banque et de ses trois victimes, et découlent directement de cette prise de position (que je ne partage absolument pas), à savoir qu'à partir d'un certain nombre de personnes manifestants symboliquement dans les rues l'action directe devient superflue voire dangereuse. Certain(e)s lanceurs de cocks semblent se rendre compte soudainement du caractère belliqueux de leur pratique, et renient ce qui constituait une grande part de leur force réelle. Que ce soit des exploités qui meurent aussi sottement ça fout juste les boules, mais au final on n'y peut pas grand chose si ce n'est accélérer la chute de l'empire capitaliste et mettre fin à cette guerre millénaire.

    Posté par miettou, 09 mai 2010 à 03:49
  • Chtite erreur...

    Attention petite erreur: ne pas lire "Le système capitalisme créé moins de richesses qu'il y a 20 ans" mais "Le système capitalisme créé bien plus de richesses qu'il y a 20 ans"

    Ce qui rend vraiment abject cette méthode pour réparer les ordureries des banques en tapant sur les classes populaires!

    Posté par cpolitic, 09 mai 2010 à 14:38
  • @Cpolitic : j'assume il créé moins de richesse mais plus de monnaies, il en veut toujours plus même quand il y en a moins. Je considère que tout l'argent qui a été créé depuis la bulle internet ne repose sur aucune richesse créée. Cette pensée ne reposant que sur ce (l'ai-je bien écris) que je perçois du système.

    Posté par nicocerise, 09 mai 2010 à 19:43
  • @Miettou : preuve de vie, ça fait plaisir. Peut-être que pour toi s'est uniquement lexical mais le mot guerre me fait pousser de l'urticaire, il me fait peur, et celui de guerre civile encore plus.

    Posté par nicocerise, 09 mai 2010 à 19:45

Poster un commentaire