Le blog libertaire et anarchiste de NicoCerise

Je ne suis personne et personne ne me suit.

24 juin 2010

Albert Camus, le libertaire et le football

Pour ceux qui s'intéresse au lien entre l'esprit libertaire et le football, je vous propose ces quelques réflexions autour d'Albert Camus. J'ai appris que le ballon n'arrive jamais par où on croit qu'il va arriver. Cela m'a beaucoup aidé dans la vie, surtout dans les grandes villes, où les gens ne sont en général pas ce qu'on appelle droits. Camus et le fooball Albert Camus, qui au-dessus de tout plaçait l’esprit d’équipe, était notre camarade, écrivaient les anars en deuil. Son amitié, qui n’a jamais supposé une adhésion... [Lire la suite]
Posté par nicocerise à 11:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 septembre 2009

Fénéon l'anarchiste retrouvé (en bonne compagnie)

Fénéon est retrouvé : chez Eolas par ricochet chez Aliocha et on l'espère chez d'autres. Ils le présentent comme journaliste et occulte son engagement anarchiste. Pour moi, Fénéon c'est Anne Archet qui en parle le mieux et qui continue depuis quelques temps un hommage vivant sur son blog. Fénéon était anarchiste : Le juge — Vous savez que le mercure sert à confectionner un dangereux explosif, la fulminate de mercure? Fénéon — Il sert aussi à confectionner des baromètres.     J'ai retrouvé pour ma part une nouvelle en... [Lire la suite]
Posté par nicocerise à 14:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 avril 2009

Se pencher sans se courber

René Char nous demande : “Ne te courbe que pour aimer.” (Poème pulvérisé) « Le poète recommande : Penchez-vous, penchez-vous davantage. Il ne sort pas toujours indemne de sa page, mais comme le pauvre, il sait tirer parti de l'éternité d'une olive ». (Seuls demeurent, 1948, Gallimard). “Guérir le pain attabler le vin.” Ce sont aussi les mots du poète. Mais Char sait que guérir le pain revient à lui donner sa place, au-dessus de toute doctrine, et son goût d’amitié. Ce révolté échappe au sort de tant de révoltés qui finissent en... [Lire la suite]
Posté par nicocerise à 19:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
19 novembre 2008

Je n'ai pas de carte d'identité

Après la phrase de Camus qui fait partie de notre inconscient collectif (certains disent de notre morale judéo-chrétienne), un petit billet pour Kateb Yacine qui lui écrivait cette lettre de fraternité le 17 octobre 1957 : Mon cher compatriote, Exilés du même royaume nous voici comme deux frères ennemis, drapés dans l’orgueil de la possession renonçante, ayant superbement rejeté l’héritage pour n’avoir pas à le partager. Mais voici que ce bel héritage devient le lieu hanté où sont assassinées jusqu’aux ombres de la Famille ou... [Lire la suite]
Posté par nicocerise à 22:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 novembre 2008

Je défendrai ma mère avant la justice

“Je crois à la justice, mais je défendrai ma mère avant la justice…”. Cette phrase est bien sur d'Albert Camus et elle répond à la question du terroriste. Quelque soit les auteurs des sabotages de caténaires, je suis sur la même tonalité qu'Albert Camus : il est insupportable d'imaginer que des êtres vivants puissent être sacrifiés pour un monde meilleur. Si ces faits risquent de blesser une mère, un père, un enfant, un homme, alors je suis du coté de ces victimes et pas du coté de la justification d'un nouveau monde plus juste.... [Lire la suite]
Posté par nicocerise à 17:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
07 août 2008

Albert-Mondialiste : Camus et les libertaires

Il faut vieillir libertaire : je pense que c'est l'une des clés d'un avenir meilleur. Naître con et vieillir libertaire est préférable que l'inverse. L’été libertaire d’Albert CamusJean-Pierre Barou écrivain et éditeur. Libération, jeudi 7 août 2008, Ces paroles de Catherine Camus, sa fille, sur un sourire mélancolique : «Il a fallu attendre vingt-huit ans pour que cette exposition sur Camus et les libertaires ait lieu.» On refoulait son attachement viscéral aux anarchistes - espagnols, iraniens, algériens,... [Lire la suite]
Posté par nicocerise à 13:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
28 juillet 2008

Les petits blancs d'Obama

Les petits blancs sont les français en bas de l'échelle sociale, les français dont Albert Camus a été l'une des voix et qui ont votés pour certains FN et Sarkozy. Barack Obama dans son discours sur le Rev. Jeremiah Wright parlent des et aux petits blancs d'Amérique. Il existe une colère similaire dans certaines parties de la communauté blanche. La plupart des Américains de la classe ouvrière et de la classe moyenne blanche n'ont pas l’impression d’avoir été spécialement favorisés par leur appartenance raciale.Leur expérience est... [Lire la suite]
Posté par nicocerise à 20:27 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,