Le blog libertaire et anarchiste de NicoCerise

Je ne suis personne et personne ne me suit.

03 octobre 2010

Maréchal Ducono

Maréchal Ducono se page avec méfiance, il rêve à la rebiffe et il crie au charron Car il se sent déjà loquedu et marron Pour avoir arnaqué le populo de la France.   S'il peut en écraser, s'étant rempli la panse, En tant que maréchal à maousse ration, Peut-il être à la bonne, ayant dans le croupion Le pronostic des fumerons perdant patience ?   À la péter les vieux et les mignards calenchent, Les durs bossent à cran et se brossent le manche : Maréchal Ducono continue à pioncer.   C'est tarte, je t'écoute, à... [Lire la suite]
Posté par nicocerise à 18:22 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,
20 juillet 2009

Je pense donc je ne suis pas

C'est fou ce que l'on ingurgite d'idées reçues. Par exemple cette descarterie "Je pense donc je suis", unique mémorisation de la pensée de Descarte qui fait dire à tout le monde : moi je suis cartésien. Alors que la vérité est de dire : "Je pense donc je ne suis pas" La preuve avec Prévert. LE GUIDE : Suivez le guide !  UN TOURISTE : Je suis le guide.  SON CHIEN : Je suis mon maître.  UNE JOLIE FEMME : Je suis le guide. Donc je ne suis pas... [Lire la suite]
Posté par nicocerise à 14:22 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 mai 2009

Dernières politesses

Le dix millième lecteur, ça se fête, est arrivé ce matin après les 12 coups de minuit avec sa recherche "first fucking". Tu as gagné une boite de capote dédicacée par le pape treize et trois spéciale trou du cul. Concernant le billet du jour, comme c'est dimanche, jour sans travail, je devrais mettre en ligne la suite du texte "Soyez polis" de Jacques Prévert Il faut aussi être poli avec la terre et avec le soleilil faut les... [Lire la suite]
Posté par nicocerise à 10:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 mai 2009

Monsieur Sarkozy, je vous vois

« Sarkozy, je te vois » est donc une insulte. C'est une évidence : premièrement on dit Monsieur et deuxièmement on ne tutoie pas les gens sans leur permission. Il y a vraiment une utilisation de l'impolitesse comme outil de contrôle. Selon la théorie de l'évolution de la tolérance zéro : insécurité = incivilité = impolitesse. Doit-on pour autant prôner le refus systématique de la politesse? Au contraire, même ? Soyez polis partie 1 de Jacques Prévert I Couronné d'étincellesUn marchand de pierre à... [Lire la suite]
Posté par nicocerise à 14:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 mars 2009

Quatre-vingt-quinze fois sur cent

J'aimerais être le pornographe du webographe mais je ne suis que cerise. S'il fallait un maitre, j'aurais aimé être son ami. Doit-on vraiment préciser que ce texte est de Georges Brassens. Pour moi la fête de la femme c'est ici et bien sur dans les liens les insoumises. Brassens   La femme qui possède tout en elle   Pour donner le goût des fêtes charnelles   La femme qui suscite en nous tant de passion brutale   La femme est avant tout sentimentale   Main dans la main les longues promenades ... [Lire la suite]
Posté par nicocerise à 12:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 décembre 2008

Un air de liberté

Un dimanche de liberté. La liberté, on est souvent jaloux de celle des autres. Et parfois on préfère perdre notre petit air de liberté et emmerder ceux pour qui le vent de la liberté est un souffle violent. Découvrez Django Reinhardt! Découvrez Lakatos!
Posté par nicocerise à 22:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 octobre 2008

Les enfants qui s'aiment

Dimanche, nos grands enfants s'ennuient au pied de nos immeubles, s'ils peuvent faire une connerie, nous aurons aucune tolérance, et nous leur promettrons la prison. Mais les prisons sont pleines, alors nous seront fermés comme des portes de prison pour fêter leurs retours. Une seule chose leur est interdite, l'amour, il est interdit de s'aimer au pied de nos immeubles. Les enfants qui s'aiment s'embrassent debout Contre les portes de la nuit Et les passants qui passent les désignent du doigt Mais les enfants qui... [Lire la suite]
Posté par nicocerise à 16:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
19 octobre 2008

La fourmi de Robert Desnos

Dimanche, jour d'inaction. Rien ne nous empêche de réfléchir, lire et se rappeler de ceux qui un jour ont dû agir. Je chante ce soir non ce que nous devons combattre Mais ce que nous devons défendre.    Les plaisirs de la vie.        Le vin qu'on boit avec les camarades.            L'amour.                Le feu en hiver.                   ... [Lire la suite]
Posté par nicocerise à 10:50 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
12 octobre 2008

Honte à qui peut chanter

Dimanche du mois d'octobre 2008, notre président se lève tous les jours à 4h30 pour prendre des décisions avant l'ouverture de la bourse. Pendant ce temps honte à ceux qui baisent, qui dorment, qui chantent, qui rient. Honte à cet effronté qui peut chanter pendant Que Rome brûle, ell' brûl' tout l' temps... Honte à qui malgré tout fredonne des chansons A Gavroche, à Mimi Pinson. En mil neuf cent trent'-sept que faisiez-vous mon cher ? J'avais la fleur de l'âge et la tête légère, Et l'Espagne flambait dans un grand... [Lire la suite]
Posté par nicocerise à 19:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 octobre 2008

Revanche

Fin du dimanche, jour consacré à l'esprit sain, sein, saint selon votre religion. Retour au train train quotidien hebdomadaire. Le Lundi je mendie Le mardi je mendie Et l'mercredi, et le jeudi Le vendredi, le samedi Mais quand qu'c'est qu'c'est dimanche J'paye un croissant au chien Le chien lui il s'en fout... Ça ou du pain... Mais le bourgeois qui passe Sur le trottoir d'en face Ça le fout en pétard C'est rigolard Et j'en jouis Toute la nuit Jusqu'au lundi ! Et l'lundi je mendie... bof...Boby Lapointe Paroles et... [Lire la suite]
Posté par nicocerise à 19:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,