Le blog libertaire et anarchiste de NicoCerise

Je ne suis personne et personne ne me suit.

18 janvier 2011

La fête au bouc ou la chute de Ben Ali

Aujourd'hui 18 janvier 2011, la république tunisienne a fait quelques pas supplémentaires vers son enracinement. Les tunisiens sont retournés travailler, on a assisté à la première crise ministérielle, la Tunisie quitte pas à pas le régime de la méfiance. Je retiens ce message : @Emnabenjemaa meme pas une semaine depuis la fuite de ben ali, j'ai l'impression que ca fait un siecle   18 janvier, cela fait un mois le 17 décembre que Mohammed Bouazizi s'est donné la mort il décédera de ses blessures le 4 janvier 2011.... [Lire la suite]
Posté par nicocerise à 23:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 juin 2010

Le serment de l'athlète

Je promets sur l'honneur de pratiquer le sport avec désintéressement, discipline et loyauté pour devenir meilleur et mieux servir ma patrie. Le serment de l'athlète, Juin 1941       retrouver ce média sur www.ina.fr   Raymond Domenech vient de mettre par terre 150 ans de morale sportive. A l'origine, il y a le besoin de développer le sport de masse pour des raisons extrèmement opposées. Cette opposition va se maintenir de 1880 à 1945 mais au delà des intérêts poltiques divergents entre les... [Lire la suite]
Posté par nicocerise à 13:55 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 novembre 2009

Le droit divin est une prémisse dont l’écartèlement est la conséquence.

J'adore cette phrase. Est-elle bien de Victor Hugo ? Je la trouve sur wikisource mais pas ailleurs. Le roi de France, insistons-y, était purement et simplement Dieu. Dieu à la lettre. Une pénalité proportionnée veillait sur lui, et le gardait. Une fois, ce Dieu s’appelait Henri IV, un homme lui cassa une dent. On ne put faire moins que d’écarteler l’homme. Il faut observer les convenances. Une autre fois, ce dieu s’appelait Louis XV, un homme l’égratigna avec un canif, il fallut bien encore écarteler l’homme. Le dieu Henri IV... [Lire la suite]
Posté par nicocerise à 17:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 septembre 2009

Mon cher chef d'état

Le chef d'état n'existe pas c'est clair. Un dictateur c'est pas clair non plus : correcteur le monde Et ce beau commentaire de Raoul de Gardefeu rappelant comment la presse relatait les 100 jours de Napoléon. C’est d’Alexandre Dumas (ou du moins, repris par lui, mais le ton malicieux ne trompe pas), dans Une année à Florence: Maintenant, si on veut le suivre dans sa marche victorieuse jusqu’à Paris, on n’a qu’à consulter le Moniteur. Pour guider nos lecteurs dans cette recherche historique, nous allons en donner un extrait... [Lire la suite]
Posté par nicocerise à 10:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 juin 2009

Ubu-maton ou le Cassetoiconnardiste

Je ne connais pas Stéphane Zagdanski mais je le cite ici car il fait echo à mon billet sur les petits chefs et l'absence de pouvoir du grand président Sarcosi. Contrairement à ce qu'assènent les mass-médiocres - que le Cassetoiconnardiste fascine et apeure à la fois -, il ne dispose d'aucun pouvoir. Il n'est ni le nouveau Louis XIV, ni Napoléon, grand ou petit... Il n'est même pas ce redoutable potentat aux pieds de qui rampent la Justice, la Police, les Médias et les Syndicats. Ubu-Maton n'a aucun pouvoir autre que de... [Lire la suite]
Posté par nicocerise à 11:54 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 mars 2009

Les petits chefs

Un petit chef pourri la vie de dizaines de personnes. Un moyen chef pourri la vie de centaines de personnes. Un grand chef pourri la vie de milliers de personnes. Nicolas Sarkozy pourri la vie de Julien Coupat. Il a finalement peu de pouvoirs mais c'est encore trop.
Posté par nicocerise à 20:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 décembre 2008

Le chef de l'état est un usurpateur

Dans le dictionnaire des idées reçues je recherche le chef de l'état. Tout le monde utilise cette notion : le président de la république est le chef de l'état français. C'est Evident comme ils disent. Et pourtant ? Cette idée paraitrait absurde à une personne ayant vécu sous la III ou IVème république pour qui les députés seuls peuvent exprimer la souveraineté nationale. Mais plus personne n'a vécue à cette époque ou ceux qui vivent encore se taisent. Et avec la constitution de la Vème république me dirait-vous ? Et bien rien... [Lire la suite]
Posté par nicocerise à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 novembre 2008

Le démocrate

Ce n'est pas parce que l'on a gagné une élection que l'on est démocrate. Homme de pouvoir, de ressentiment on le reste. Etre démocrate on ne le devient pas en conquêrant le pouvoir mais en le quittant. Démocrate on l'est en voulant un pouvoir diminué, éclaté qui ne soit pas dans les mains d'un seul homme. Le pouvoir contemporain rêve d'efficacité et la limitation du pouvoir n'est plus d'actualité. Démocrate on l'est en ne s'occupant pas des histoires de police. C'est l'un des drames de la politique française de vouloir tout... [Lire la suite]
Posté par nicocerise à 00:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 novembre 2008

L'état meurtrier

La guerre est absurde, la guerre c'est l'enfer. Celle de 14-18 est inimaginable et indescriptible. Une boucherie. Non s'il vous plaît j'ai un ami boucher, cela n'a rien à voir. Et le comble de l'horreur c'est le peloton d'exécution de soldats de son camp. A ce moment là précis, des hommes meurent et tuent pour 2 valeurs : Obéissance et Discipline. Ceux qui décident de tels actes mettent en avant ces 2 valeurs. La conséquence est inévitable : si je pense que ces 2 valeurs sont essentielles pour gagner une guerre alors je suis... [Lire la suite]
Posté par nicocerise à 20:22 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 septembre 2008

Le retour du Leviathan : le droit à résister

Comme je l'ai signalé ici ou là le Leviathan de Thomas Hobbes est l'ouvrage politique fondamental du politique moderne. Mais le Leviathan est souvent vu uniquement comme la légitimation de l'état totalitaire "ce grand LÉVIATHAN, ou plutôt, pour parler avec plus de déférence, de ce dieu mortel à qui nous devons, sous le Dieu immortel, notre paix et notre protection. Car, par cette autorité, qui lui est donnée par chaque particulier de la République, il a l'usage d'un si grand pouvoir et d'une si grande force rassemblés en lui... [Lire la suite]
Posté par nicocerise à 16:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,